19/11/2010

Atroce !

La barbarie humaine n'a vraiment pas de limites !
 
 Je relaie une info publiée aujourd'hui sur le site Chiens-et-chats.be qui concerne la mise à mort d'un chien dans la région de La Louvière et qui lance un appel à témoins (malheureusement, impossible de faire un copier-coller de cette info, donc je vous indique simplement le lien) : http://www.chiens-et-chats.be/index.php?option=com_conten...
 
Merci de faire circuler afin que ce crime ne reste pas encore impuni.
Véro et les Sibis

14:39 Écrit par Siberartic dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : barbarie, cruauté, tortures, sévices, animaux |  Facebook |

27/10/2010

13 visites en deux jours : triste "record"

Quelle catastrophe !

13 visites en deux jours sur ce blog ! Décidément, depuis le changement de plateforme, rien ne va plus - du moins pour nous...

C'est à vous dégoûter à tout jamais de rester sur Skynet !!!

Je pense que dès que j'aurai un peu de temps et de loisirs, je vais me chercher vite fait bien fait un autre hébergeur et créer un nouveau blog qui, en tout cas je l'espère, sera plus apprécié ailleurs.

C'est vraiment dommage et je me demande si les décideurs de Skynet ont déjà étudié sérieusement l'impact et les répercussions de leur décision unilatérale de "changer tout", car je suis certaine que je ne suis pas la seule "victime" de leurs aberrations.

Véro, sincèrement écoeurée.

08:46 Écrit par Siberartic dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : skynet, blogs, plateforme, changement, visites |  Facebook |

07/10/2010

A pleurer !

C'est vraiment à pleurer !
Depuis le changement de plateforme, le compteur de ce blog paraît bloqué... J'enregistrais jusque-là des dizaines de visites par jour et m'enorgueillissais de voir régulièrement grimper ce fameux compteur - je me faisais d'ailleurs une joie et une fierté de célébrer le passage à des milliers supérieurs.
Maintenant, il grimpe péniblement de quelques dizaines de visites par mois et je crains qu'il n'atteigne jamais le chiffre tant convoité de 100.000.

C'est triste - surtout pour moi, évidemment - car je m'y plaisais bien sur ce blog et j'aimais vos visites et vos commentaires. J'avais le sentiment de partager avec des dizaines d'inconnus ou d'amis la passion qui reste toujours la mienne.
Heureusement, le compteur du site, lui, continue à grimper doucement mais sûrement.

Tant pis, vous me manquez amis bloggueurs...

Véro et les Sibis

15/02/2010

Rupture de promesse !

Je vous avais annoncé il y a quelques semaines les fiançailles de Désir Noir et d'une demoiselle dont j'avais même mis le portrait sur le post.

J'ai appris hier, incidemment, par une autre éleveuse que la propriétaire de la demoiselle avait préféré s'adresser chez cette autre éleveuse, sans même avoir la correction de m'en informer.
Bonjour la politesse et la bonne éducation !

Je me demande si je ne vais intenter une action en rupture de promesse de mariage - après tout, cela se pratique bien chez les Zumains, alors pourquoi pas chez les chats...

Par correction, je ne citerai aucun nom, mais, en tout cas, cette personne peut compter sur moi pour lui faire une excellente réputation et la recommander autour de moi.

signature Véro

26/11/2009

Nuisible, vous avez dit nuisible ?

Il m'est revenu aux oreilles aujourd'hui qu'un soi-disant éleveur de Sibériens, qui habite la même entité que moi, calomnie publiquement mon élevage. Je tiens donc à le mettre en garde : s'il continue, je déposerai une plainte en bonne et due forme auprès des autorités.

Pour la petite histoire, ce "Monsieur" m'avait contactée l'année dernière pour faire saillir sa chatte sibérienne - ce n'était, prétendait-il, pas pour se lancer dans l'elevage, mais "simplement" pour avoir le plaisir de lui faire faire une portée et pour conserver de ladite portée un mâle roux (rien que ça ! - comme si on pouvait, à l'avance, commander les couleurs des chatons... ceci pour vous situer le niveau de compétences de l'individu en matière d'élevage félin).
Comme ses intentions ne me paraissaient vraiment pas claires (le pedigree de sa femelle n'était pas net, elle n'avait subi aucun test d'aucune sorte et n'était même pas en ordre au point de vue vaccins et vermifuge), j'ai poliment décliné la demande de cet homme.
Il s'est donc adressé à un autre élevage où l'on a été moins scrupuleux que moi et où il a pu faire saillir sa femelle.
Il a vendu les "produits" de cette saillie cette année au printemps, sans pedigree et pour un prix dérisoire.

Et maintenant, j'apprends qu'il s'en va me dénigrant dans les commerces avoisinants - particulièrement des animaleries où je suis cliente depuis de nombreuses années et "recommandant" à tout le monde de ne pas s'adresser chez moi, car je ne serais "pas sérieuse".
Je tiens donc à signaler que ce "Monsieur" n'a jamais mis un pied chez moi, n'a jamais vu ni mes chats ni ma chatterie et que c'est, justement, mon trop grand sérieux qui a fait que j'ai refusé d'accéder à sa demande qui me paraissait par trop légère.

Qu'il se le tienne donc pour dit et qu'il arrête ses manoeuvres douteuses, sinon je publierai son nom, son adresse ainsi que celle de sa soi-disant "chatterie" et, de surcroît, je le répète, je porterai plainte.

Véro, courroucée

13/11/2009

Liberté d'opinion

Que de crimes n'ont-ils pas été commis au nom de la liberté d'opinion !
Crimes contre le bon sens, crimes contre l'intelligence et la rationalité, crimes racistes, j'en passe et de meilleurs...
C'est pourtant au nom de la liberté d'opinion que j'ai décidé de laisser sur ce blog le commentaire écrit hier par un visiteur (ou une visiteuse).

Ce commentaire, sur le message que j'ai posté concernant la journée du Chat, exprime un sentiment très fort, la HONTE - et je crois comprendre que je suis concernée par ce sentiment et que je devrais avoir honte de me rendre complice d'une telle infamie : participer à l'organisation d'une journée nationale du Chat, alors que tant d'enfants meurent de faim dans le monde.

Je voudrais pourtant que cette personne soit un peu plus explicite et, surtout, qu'elle me démontre le lien de cause à effet qui existerait entre l'organisation d'une telle journée et la faim dans le monde (que celle-ci touche les enfants ou les adultes, d'ailleurs !).
En quoi le fait que je nourrisse mes chats avec de la nourriture de qualité et que je fasse directement ou indirectement de la publicité pour une marque, Royal Canin, qui est une des seules, si pas la seule, à avoir un programme qui favorise un peu les éleveurs félins, contribue-t-il à aggraver la faim dans le monde ?
Est-ce à dire que si je cessais de nourrir mes chats, j'enverrais automatiquement l'argent économisé pour éradiquer la faim dans le monde ?
Il faudrait peut-être arrêter de déc... !

Il y a toujours eu des guerres, des famines, de la misère, des enfants abusés ou maltraités, des animaux abandonnés ou mutilés, des femmes violées, etc., etc. et jamais, au grand jamais, le fait d'organiser une Journée anti-tabac ou une journée de la Femme ou une journée des Sans Papiers ou une journée de la Journée sans Journée n'y a rien changé.

Alors, je vous salue, esprit chagrin et vous dis, haut et clair, que, NON, je ne suis pas emplie d'un quelconque sentiment de Honte à participer à l'organisation de cette journée, qui va contribuer à apporter un peu de beauté et de réconfort dans ce monde de tristesse, de désolation et de morosité qui est le nôtre en cette fin d'année de crise et qui va permettre à tout un chacun de découvrir des races de chats peu ou pas connues du tout et le tout sans que cela ne lui coûte le moindre centime (contrairement aux expositions de "tout poil" qui, elles, sont payantes !).
Et, mieux, je serai particulièrement fière et heureuse de présenter mes minets, si doux, si affectueux, si câlins, si remplis d'amour et d'affection pour nous, humains et de voir s'illuminer les yeux d'un enfant, d'un adulte ou d'une personne âgée parce qu'ils auront pu tenir dans leurs bras quelques instants "un peu de paradis perdu" (comme le disait si joliment Léonor Fini).

Alors, je vous dis "A demain", venez nombreux, sans honte et sans remords, admirer mes chats et ceux de mes collègues éleveuses. Là où je serai, vous pourrez également admirer des British Shorthair, des Cornish Rex et des Maine Coon. Vous serez reçus avec des sourires, vous aurez des cadeaux et des sachets de nourriture gratuits et vous pourrez même en faire profiter les chats des rues, les chats de gouttière, les chats libres et abandonnés, ceux qui meurent de faim à tous les coins de rue parce que des humains irresponsables les ont un jour laissé errer seuls et sans soutien.

Bon week-end

Véro et les Sibis

12/11/2009

Charleroi, ville sinistrée ?

Je suis allée à Charleroi, pour mon boulot, mardi. Quelle misère !

Je ne reconnais plus ma ville natale... Pire, je ne reconnais même plus la ville d'il y a un peu plus d'un mois.
Les commerces ferment les uns après les autres, dans le centre ville même - les rues adjacentes ou avoisinantes du boulevard Tirou - les cafés ferment aussi ou sont à moitié déserts. Il y a des rues entières qui sont abandonnées ou dans lesquelles ne subsiste plus, et pour combien de temps ?, qu'un seul commerce. 
Les immeubles sont laissés à l'abandon et ressemblent à des chancres emplis de pourriture.
Les mendiants sont légion, les rues sont sales et les rares promeneurs, moroses.

C'est vraiment un spectacle navrant !
Il reste, dans les rues piétonnes, quelques magasins de luxe où l'on ne voit personne.
On dirait une ville sinistrée au lendemain d'une quelconque catastrophe qui l'aurait vidée de la plupart de ses habitants...
La capitale du Pays Noir ne respire ni le dynamisme ni la joie de vivre et elle n'incite ni à la flânerie ni à la rêverie.
On n'a qu'une seule envie, la quitter au plus vite et rentrer chez soi où, tout compte fait, il fait meilleur vivre...

Véro et Cie